Actualité

Elementor, mon cher WordPress

Table des matières

WordPress est le CMS le plus utilisé au monde pour construire des sites. Il représente à ce jour 39% du Web Mondial. Si son interface native est intuitive et conviviale, elle a longtemps manqué de puissance et de fonctionnalités en termes de construction des pages.

Depuis quelques années, de nombreuses solutions ont vu le jour pour y pallier : Divi de Elegant Themes, Visual Composer, Beaver Builder, et le dernier en date depuis 2016, Elementor, qui réalise sur ce marché une percée phénoménale. Voyons cela de plus près.

Elementor en quelques mots

Qu’est-ce qu’Elementor ?

Elementor est un constructeur de pages, ou page builder. C’est une extension qui s’installe sur WordPress dont la version gratuite propose de nombreuses fonctionnalités. Bien évidemment, la version pro permet d’aller beaucoup plus loin.
Le but d’un constructeur de page et de simplifier la mise en page de votre site en vous assistant dans l’insertion de différents éléments (texte, image, vidéo, tableau, …)
De nombreux thèmes comportent un constructeur de pages, mais tous n’utilisent pas Elementor. Cependant, souvent il est possible de passer outre et d’opter pour Elementor, c’est le cas pour les thèmes sans constructeur de pages, mais aussi pour d’autre thème tel que “GeneratePress” ou “Ocean WP”.
D’un point de vue général, l’ergonomie de ce constructeur de page permet une prise en main facile et rapide.

A qui s’adresse Elementor ?

Ce constructeur de pages est à destination d’un large public. En effet, la version gratuite fournit assez de fonctionnalités pour construire des pages simples rapidement.

Son panel d’outils conséquent peut être manié aussi bien par un débutant que par un utilisateur expérimenté ou un professionnel. Sa souplesse d’utilisation et son côté intuitif en font un outil que tout le monde peut s’approprier sans grande difficulté.

Que peut-on faire avec Elementor ?

Elementor est un outil complet facilitant la conception de mises en page poussées, à l’aide de sections, colonnes et éléments personnalisables.

Il permet de développer une page Web complexe, simplement en glissant-déposant, depuis une barre latérale, de très nombreux éléments préconstruits, tels que :
• titres, textes, boutons,
• accordéons, onglets,
• image, carrousel, galerie, vidéo,
• compteur, barre de progression,
• réseaux sociaux,
• codes courts qui permettent d’intégrer facilement du code écrit dans les fichiers sources de WordPress, …

Des templates de toute sorte sont également disponibles pour ne pas partir de zéro. Que ce soient des pages complètes ou des blocs (comme des header, footer, call to action, témoignages, …), ces ensembles prédesignés permettent de développer très rapidement une page web.

La version Pro donne accès à des fonctionnalités plus avancées :
• formulaires,
• fenêtres modales (pop-ups),
• affichage dynamique des articles ou des produits WooCommerce,
• sauvegarde d’un module personnalisé, pour une réutilisation rapide, boostant la production,
• module de connexion,
• menu de navigation,
• table de prix, table des matières,
• carousel de témoignages,
• templates pro…

Ses forces

Elementor brille par de nombreuses options. Parmi celles-ci, citons les intégrations d’applications tierces et d’extensions, telles que reCaptcha, MailChimp, Font Awesome, SDK Facebook, WooCommerce, LearnDash,… qui facilitent l’usage du CMS au quotidien. Par rapport à des concurrents comme Visual Composer, la rapidité d’exécution est aussi impressionnante.

Elementor est un constructeur de pages respectant les normes du Web. Le code source n’est pas alourdi inutilement. Si vous souhaitez le désactiver, les pages construites par son biais restent exploitables dans l’éditeur WordPress. Ceci n’est pas forcément le cas avec d’autres page builder comme Divi ou Visual Composer, dont les shortcodes définissant la structure de la page sont conservés après désactivation du plugin.

En outre, de multiples options complémentaires fleurissent et permettent d’étendre des fonctionnalités n’ayant pas encore été intégrées au constructeur de pages, comme Crocoblock. Précisons que celui-ci ne date que de 2016. Il est donc toujours en phase d’expansion et de nouvelles fonctionnalités sont régulièrement ajoutées. Les utilisateurs et développeurs indépendants contribuent à l’évolution et le développement de la solution/extension.

D’un point de vue design, vous serez églement satisfaits

Quelques défauts ?

Comme toute chose, Elementor a des limites, même si elles sont “rares”.

On peut évoquer celles-ci :
• La communication dynamique avec la base de données est pour l’instant limitée à la sélection des posts.
• Si un page builder permet de réaliser un site plus facilement et rapidement, un client néophyte y ayant accès peut défigurer le site construit par une agence. Il convient donc de brider certains accès.
• Elementor est développé par une société israélienne : documentation et support sont en Anglais, ce qui peut gêner certaines personnes.

 

Gutenberg dans tout cela

Gutenberg est le nom donné au nouvel éditeur natif de WordPress. L’expérience d’édition de contenu a été totalement repensée pour les pages et articles a contenu enrichi. Les blocs apportent une flexibilité, que vous soyez un débutant dans la construction de sites web ou un développeur chevronné.

Gutenberg vs Elementor

Si les constructeurs de page ont tant de succès, c’est qu’ils répondent à un besoin des utilisateurs, que WordPress ne comblait pas. En 2018, celui-ci a lancé Gutenberg, une évolution sérieuse de son interface d’édition.

Il est important de comprendre que Gutenberg n’est pas un constructeur de page, en tout cas pas pour le moment. Il s’agit bien toujours d’un éditeur visuel. Ainsi, il ne fait pas de la mise en page avancée, ne gère pas de sections et de colonnes. L’objectif initial de Gutenberg est simplement d’améliorer l’expérience utilisateur en ce qui concerne la rédaction de contenu d’articles.

Bien entendu, Gutenberg est destiné lui aussi à évoluer.

La phase 2 annoncée devrait tendre à en faire, dans un avenir plus ou moins lointain, un constructeur de page. Il devrait ainsi intégrer les widgets ainsi que le customizer, l’outil de personnalisation actuel de WordPress.

Dans la 5.9 de WordPress annoncé cet été, même si le Full Site Editing arrive dans Gutenberg comme en parle Jean-Baptiste Audras dans le blog du modérateur, le système resta limité dans les options à mon sens. Il y en aura toujours moins qu’Elementor.

Les builders externes au CMS ont encore de beaux jours devant eux. Ils seront de toute façon encore utilisables en parallèle avec un Gutenberg évolué.

Et le développement poussé dans Elementor

Comme quelques développeurs WordPress, vous pouvez faire évoluer les fonctionnalités de ce constructeur de page. Marie Comet a décidé de regrouper ces « astuces » dans un article “ressource”.

Elementor ne s’arrête pas là…

Vous avez également un annuaire d’experts. DDESIGN en fait d’ailleurs partie.

Vous l’aurez compris, désormais DDESIGN développe votre projet Web avec Elementor. tout est donc customisé maison.

Et vous, convaincu ?

Notre conseil DDESIGN

Par un souci de facilité de construction, d’optimisation et de gestion, nous proposons à nos clients le thème Hello + Elementor. Vous aurez ainsi un combo parfait pour bien démarrer votre site. Si vous ne l’avez pas déjà vu, découvrez votre article sur les bonnes pratiques pour réaliser un site WordPress performant.

Exemples de site clients sous Elementor
Spécialité
Nos packs
WordPress
Concevoir son site
E-commerce
Créer sa boutique en ligne
Référencement
Rendre visible votre site
Votre expert
Deborah Donnier
Deborah Donnier
Chef de projet digital, gérante de DDESIGN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article vous plait ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Vous aimerez aussi
À découvrir sur le blog

© 2009-2021 DDESIGN - Tous droits réservés - Site développé avec ❤