Vous envisagez de réaliser ou refondre votre site WordPress ? Retroussons nos manches ! De l’hébergement aux sauvegardes en passant par le référencement, DDESIGN© vous partage ses meilleurs conseils dans 10 thématiques numériques indispensables !

1. Choix de l’hébergement

Un hébergement mutualisé tel celui d’o2switch suffit pour absorber jusqu’à 10 000 visiteurs par jour. Autre alternative : l’hébergement spécialisé, plus coûteux mais plus performant et adapté plus spécifiquement aux professionnels, mais pas nécessaire dans la plupart des cas de site vitrine. En France, nous disposons de WPServeur et de Kinsta.

Attention de ne pas confondre, WordPress.com et WordPress.org. WordPress.com est un équivalent de Wix ou Jimdo, tout se fait en ligne et vous n’êtes donc pas libre de faire votre développement sur mesure. A l’inverse, WordPress.org vous permet d’installer tout le CMS (back office de WordPress) pour un usage plus professionnel. Un article du blog WP Marmite vous explique tous les détails. 

2. Mode d’installation

Pour une installation à la main mais un peu plus technique, vous pouvez choisir d’installer votre site en local ou sur un hébergement déjà dédié. Privilégiez la facilité de Local By Flywheel. Les développeurs pourront se tourner vers WP-CLI.

Sinon, il existe des scripts d’installation automatique depuis votre hébergeur (cPanel par exemple chez o2switch ou Planethoster). Sauf dans le cas des petits sites, il est recommandé de commencer par une installation en local avant de basculer en ligne.

3. Certificat SSL

Gratuit ? Payant ? Obligatoire ? Facultatif ?

Le certificat SSL doit être généré au moment du choix de l’hébergement. Veillez à bien mettre en place le HTTPS pour ne pas être pénalisé par Google. Tous les hébergeurs proposent par défaut la solution gratuite Let’s Encrypt. Pour un site déjà existant, vous pouvez modifier l’adresse du site avant d’installer iThemes.
Les nouvelles obligations de sécurité et référencement sur Google sont apparus en 2017. Cet article avait été rédigé pour expliquer à nos clients les futurs changements. 

4. Sauvegarde du site

La version gratuite d’Updraft Plus offre des services basiques. Faites vos sauvegardes plutôt sur Google Drive ou Dropbox que sur le serveur, sujet à des défaillances.

Des sauvegardes de la base de données doivent être effectuées tous les jours ! Pour les fichiers, une sauvegarde hebdomadaire suffit en conservant toujours au moins deux mois vos données. Si vous n’avez pas le temps ni l’envie de vous perdre dans les méandres de la technique, nous vous proposons une offre tout compris « Maintenance préventive et applicative ».

5. Choix du thème et des extensions

Dans votre configuration WordPress, vous devrez choisir un thème et des extensions pour “habiller” votre site.

  • Le thème est votre look, votre habillage final. Vous pouvez en prendre des gratuits ou des payants, selon votre besoin. Et bien sûr, il peut être nécessaire de faire appel à un développeur pour réaliser votre propre thème sur mesure, dans le but d’obtenir une autonomie sur les performances, le SEO et les mises à jour à venir.
  • Les extensions correspondent aux options / fonctionnalités de votre futur site. Certaines sont gratuites, d’autre payantes. La chose importante à prendre en compte sera de vérifier la popularité et les retours d’avis utilisateurs de chacunes. Cela vous permettra de voir si la solution que vous avez retenue sera la plus adaptée à votre besoin. Choisir toujours une extension bien notée.

6. Optimisation des performances

Ici, deux considérations sont essentielles : le cache et l’optimisation des images.

  • Le cache : vous pouvez configurer facilement et gratuitement un cache avec WP Super Cache. La solution WPRocket est payante mais permet une optimisation optimale.
  • L’optimisation des images, elles prennent 80% du poids des pages… il faut donc les optimiser. Une des solutions est Imagify, une extension efficace et made in Lyon (cocorico 🙂 ). Si vous souhaitez une solution gratuite il existe Photoshop ou TinyPNG, deux outils d’optimisation pour le Web dont les fonctionnalités demeurent néanmoins réduites.

Sachez que WordPress vous propose l’avantage de redimensionner de lui-même les images qui dépassent les 2560 px depuis la version 5.3.

Il y a beaucoup de facteurs qui peuvent aider à optimiser. Mais avec un cache et l’optimisation des images, c’est déjà pas mal !

7. Préparation du référencement (SEO)

Les extensions WordPress permettent d’optimiser un certain nombre de choses mais ne suffisent pas. « Le contenu est roi ». Le leader sur le marché reste Yoast. Mais SEOPress reste notre chouchou, (re-cocorico) et propose de nombreux conseils et actualités sur son blog.

Une bonne configuration est nécessaire, ainsi que le renseignement des méta-titres et des méta-descriptions.

Sans oublier, la configuration de Google Analytics, service gratuit d’analyse d’audience d’un site Web, et Google Search Console,  qui lance l’indexation de votre site.

Si votre entreprise est identifié à un magasin ou un restaurant, favorisez votre référencement naturel sur Google et Gmaps en remplissant votre fiche Google My Business.

8. Sécurisation du site

Niveau sécurisation, les principales extensions sont iThemes Security, WordFence et SecuPress (3ème Cocorico!). Ils vous permettent de mettre en place des bonnes règles, comme la première : Déplacer la page de login /wp-admin vers /cequevousvoulez.

Veillez à installer uniquement des extensions fiables, à jour et bien notées. Abstenez-vous systématiquement de télécharger des extensions piratées !

9. Migration du site en ligne

Si vous n’avez pas installé votre WordPress sur votre domaine, directement, il faudra donc le “migrer”. Sinon, vous n’avez rien à faire ici.

Pour une mise en ligne simple, All In One WP Migration offre la solution toute trouvée. Sinon, Migrate DB Pro s’avère pratique pour des aller-retours facilités entre production, pré-production et développement. Il vous reste sinon le choix, à l’ancienne, de la migration manuelle pas à pas : fichiers via FTP, BDD, remplacement. Attention, les URL locales seront toujours présentes donc utiliser Better Search and Replace pour remplacer en masse.

Et soyez vigilants avec les Builders, qui disposent de leurs propres outils de remplacement en enregistrant les données.

10. Délivrabilité des e-mails (ou comment ne pas finir en spam)

Utilisez une adresse dédiée du type notifications@exemple.comNe faites pas l’erreur d’utiliser votre adresse e-mail personnelle (Yahoo, Gmail…), au risque d’envoyer les courriers directement en spam. Votre serveur n’est en aucun cas adapté pour l’envoi d’e-mails : tournez-vous plutôt pour un Email Service Provider (ESP).

Sendinblue propose une offre gratuite intéressante et RGPD compatible. Les “délivrabilités” de la solution o2switch et celle de Gsuite s’avèrent toutes deux particulièrement recommandables. Enfin, pour vérifier votre niveau vous pouvez effectuer des tests à l’adresse https://www.mail-tester.com/.

A noter

Loi et règlementation

Pensez à cet aspect fastidieux mais essentiels.

La création d’un site internet donne lieu à bon nombre de questions juridiques :

  • mentions légales,
  • politique de confidentialité,
  • CGU/CGV,
  • hébergement des données,
  • propriété intellectuelle,
  • etc…

Notre partenaire NUMETIK AVOCATS vous explique en clair ce qu’il faut savoir dans sa rubrique d’info pratique et vous propose une solution clé en mains : le Pack juridique du site internet.

Accessibilité Web

Pour les pro, pour aller encore plus loin, si vous souhaitez vous former encore plus, je vous recommande la certification Opquast.

Formations

Vous l’aurez compris, bien connaitre WordPress c’est tout un “parcours” assez complexe et pour cela, il faut souvent apprendre à maitriser l’interface, les bonnes pratiques.

Dans notre communauté Francophone, il y a de quoi faire pour apprendre, à la sauce que l’on souhaite.

Il y a l’embarras du choix, vous avez des formations en e-learning (avec WPchef, CaptainWP et le WPCookBook) mais aussi en présentiel (WP Formation et Grégoire Noyelle) ainsi que des communautés en ligne.

Et pour vous aider en ligne, le slack WordPress FR et le forum de l’association WPFR est à votre disposition selon votre méthodologie.

Vous trouverez des ressources et de l’aide en IRL dans les événements WP : les meet-ups et les WordCamps. L’occasion de rencontrer tous nos chers cocoricos. 🙂

A l’occasion, si vous ne l’aviez pas encore visionné, nous avions réalisé le documentaire Think WP en 2018 avec Emilie Lebrun. Ce projet de documentaire visant à faire connaître et valoriser la solution open source WordPress sa communauté et son écosystème en France. Cette aventure humaine hors du commun a permis de réaliser plus de 100 interviews à travers toute la France, en répondant à la question : pourquoi WordPress ?

 

Pour le succès de votre site Web WordPress et la notoriété de votre entreprise, faites le choix de vous faire accompagner par un professionnel aguerri et qui maîtrise parfaitement ce domaine si particulier du Web. 

ddesign, expert en développement web et en communication digitale en a fait son coeur de métier depuis 2009.

Demandez sans plus attendre un audit en ligne !

 

Extrait du Meetup Grenoble – 15 janvier 2020 avec Maxime Bernard-Jacquet
Pour télécharger les slides, c’est ICI

Source image : pexels.com

Laisser un commentaire